Actualités COVID

Les informations essentielles

Vignette

Retrouvez ici les derniers chiffres et bulletins sur la situation de l’épidémie dans notre région ainsi que les sites ressources pour aux professionnels de santé libéraux.

La situation en région (du 14 au 20 Septembre)   

  • Taux d'incidence : 55,1 pour 100 000 habitants
  • Taux de positivité : 4,23%
  • Taux de réalisation de test Covid-19 : 38 782 pour 100 000 habitants.

Deux départements dépassent cette semaine le seuil d'alerte : la Loiret (64,9/100.000), ainsi que la l'Indre-et-Loire (80,1/100.000)

 

La semaine du 14 au 20 septembre 2020 dans la Région Centre-Val de Loire. 

  • 1355 personnes testées positives Covid
  • 74 patients hospitalisés pour Covid-19
  • 20 patients en réanimation ou en soins intensifs

Cliquez ici pour accéder au dernier bulletin de l’ARS.  

Cliquez ici pour accéder au site « Coronaclic »

 Cliquez ici pour accéder au site « Antibioclic »

Cliquez ici pour accéder au dernier bulletin de Santé Public France (précisions sur les clusters) 

Prise en charge des enfants et dépistage

Le collège de la Médecine Générale a produit un arbre décisionnel pour la prise en charge des enfants et leur dépistage. Les recommandations sont fondées sur leur âge (+ ou – de 6 ans), ainsi que sur la nature et la persistance de leurs symptômes. Des conduites à tenir sont également formulées pour les enfants asymptomatiques ayant eu un contact direct avec un cas confirmé ou probable.

Retrouvez le document en cliquant ici 

Tests de dépistage - Simplification des priorisations

L'ARS Centre-Val-de Loire a adressé de nouvelles informations sur le dépistage suite au Conseil de défense et de sécurité nationale (CDSN) du 11/09/2020 qui a acté la simplification de la stratégie de priorisation

 

Dans un objectif de simplification, l’accès au dépistage obéit désormais à la priorisation suivante :

 

Priorité 1 : examens à visée diagnostique Ces personnes doivent disposer d’un examen dans les 24h et obtenir les résultats dans les 24h suivantes.

o Personnes disposant d’une prescription médicale, personnes ayant des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou encore sujets « contact », notamment ceux ayant été contacté par la CNAM ou les ARS dans le cadre des démarches de contact-tracing.

o Professionnels de santé et assimilés intervenant au domicile. Pour rappel, les professionnels de santé exerçant en établissement de santé ou en établissement médico-social doivent avoir accès un test au sein de leur structure de rattachement.

 

Priorité 2 : examens à visée de dépistage - Ces personnes peuvent se faire dépister mais ne sont pas prioritaires. Le rendu des résultats est fonction de la capacité du laboratoire à traiter dans les délais impartis les indications prioritaires

o Toute autre situation non citée précédemment, notamment les personnes souhaitant disposer d’un test dans le cadre d’un voyage, ou des dépistages préventifs organisés dans des établissements scolaires, des services publics ou des entreprises, sans lien avec un risque précisément identifié

 

CONTACT TRACING - 5h pour ouvrir le dossier du patient

Le médecin traitant a 5h pour ouvrir le dossier de son patient

Lorsqu'un patient bénéficie d'un tests PCR, qu'il ait été prescrit ou non par le médecin traitant, s'il est positif, le médecin traitant sera destinataire des résultats (en général via Apicrypt).

Pour une meilleure fluidité, vous pouvez demander à vos labos de vous appeler en cas de résultat positif, dès sa sortie machine.

Dès que vous avez connaissance du résultat, il est préférable de contacter votre patient afin d'organiser une consultation d'annonce rapidement. Elle servira à balayer le sujet avec lui et éventuellement gérer ses patients contacts, et si le patient est d'accord, d'ouvrir son dossier Contact Covid dans Ameli Pro.

 

Attention : Pour les cas positifs dont le dossier n'est pas ouvert au bout de 5 heures, le médecin conseil, qui a accès automatiquement aux résultats par SI-DEP, enregistrera le patient dans Contact-Covid pour déclencher les appels de la plate-forme Caisse. Or seul le médecin qui ouvre la fiche Contact Covid y a accès par la suite.

 

Pour mémoire, la consultation d'annonce et ouverture du dossier Contact Covid se facturent G+MIS, VG+MIS, TCG+MIS (et éventuellement plus MEG s'il s'agit d'un enfant de moins de 6 ans) et suppose de suite ou en différé de quelques heures une consultation d'annonce abordant le sujet en détail.

SCOLARITÉ - Pas de certificat médical de non contagiosité

Le conseil national de l'ordre précise que le Ministère de l'Éducation nationale ne demande pas de "certificat médical" mais un "avis" médical, qui peut être oral. 

 

Par ailleurs, le Conseil de l'Ordre autorise les médecins à s'appuyer sur les recommandations de la Société française de pédiatrie, pour donner leur avis médical et définir les cas possibles. Dans ces recommandations, la rhinite apyrétique n'est pas mentionnée comme signe d'appel ! 

 

Extraits des recommandations

3.1. Tout enfant COVID+ doit être exclu de la classe pendant 7 jours, et éventuellement plus longtemps en cas de persistance des symptômes. Un contrôle PCR n'est pas nécessaire pour le retour en collectivité, car la transmissibilité est désormais montrée maximale durant la phase d'incubation, et faible après 7 jours.

 

3.2. Si un enfant est dépisté COVID+ (dépistage intra-familial ou en collectivité) et est asymptomatique, la règle de l'exclusion pendant 7 jours s'applique. Un contrôle PCR n'est pas nécessaire pour le retour en collectivité. 

 

3.3. Tout enfant symptomatique, mais sans indication à une PCR COVID, est exclu de la collectivité pendant la durée des symptômes. Une PCR COVID n'est nécessaire qu'en cas de symptômes se prolongeant au-delà du 3ème jour.   

 

NB : Si on finit par faire une PCR à ces enfants et qu'elle revient positive, ils deviennent COVID+ et donc sont "excluables" 7 jours  "ou plus selon les symptômes".

Equipements de protection individuelle - Comparatifs des fournisseurs et recommandations

Vignette

Une fiche pour tout savoir sur la fin de la distribution de masques par l’Etat, sur les délais et les prix des fournisseurs dans notre région, sur le stock à prévoir…

Contenu => Retrouvez ici une fiche donnant des recommandations sur le stock d’EPI à prévoir et un tableau qui comparent plusieurs fournisseurs de la région en termes de délai, de prix, de quantité minimum…

Cliquez ici pour accéder au document. 

Cliquez ici pour accéder au comparatif des fournisseurs.  

Priorisation des tests de dépistage

Vignette

Devant l'augmentation des demandes de dépistage Covid-19 dans la région, l'URPS Biologistes et l'URPS Médecins Libéraux proposent un arbre d’aide à la décision pour favoriser une priorisation des tests de dépistage selon le profil des patients. Le document vise à être proposé aux secrétaires médicales des laboratoires mais ne remet pas en question les organisations internes à chaque établissement.

Cliquez ici pour accéder au document. 

Enquête : Quelles organisations face au covid ?

Vignette

Retrouvez ici les résultats de l'enquête réalisée auprès de 900 professionnels de santé libéraux de la région pour connaitre leur perspective d'organisation pour le déconfinement.  Les résultats présentent des recommandations en termes d'équipements de protection individuelle, de prise en charge des patients, de mesures sanitaires au cabinet ... 

Cliquez ici pour retrouver les recommandations pour chaque profession.

 

Sortie du FEDEMAG – Spécial COVID-19

Vignette

Retrouvez le FédéMag "Covid 19 : URPS et CPTS en 1ère ligne" dressant l'organisation mise en place pendant la crise sanitaire et les leçons à en tirer.